Survivors
Bienvenue sur le Forum des Survivors !

Inscrivez-vous ou connectez-vous afin de pouvoir délirer à nos côtés ! N'hésitez pas à poster !

Notre équipe de modérateurs vous invite d'aller faire un tour dans les Chambres et de profiter des Fan-Fictions que les membres écrivent !
Vous pouvez postuler au groupe des filles OU des garçons afin d'avoir accès aux sujets spéciaux.
Afin de discuter de tout et n'importe quoi nous vous conseillons d'aller dans la Taverne et si vous voulez participer à des jeux du forum dirigez-vous plutôt vers l'Arène !

Merci, et bonne visite à vous !


Partagez
avatar
Fille de l'Air
Fille de l'Air
Age : 17
Messages : 335
Voir le profil de l'utilisateur
02072015
Aaron descendit les escaliers qui menaient au stand de tir à l'arc. Il n'avait pas tellement changé au cours de ces dernières années.

Ses yeux étaient bleus aujourd'hui mais je me rappelai qu'ils changeaient de couleurs selon son tempérament, tantôt bleus, tantôt marron. Ses cheveux noirs étaient en bataille. Il avait une carrure longiligne malgré que je pouvais aisément deviner ses muscles sous son t-shirt orange. Il me fixait et je le regardais droit dans les yeux, ne voulant pas me faire intimider dès mon premier jour ici.

Piper s'éclipsa et je faillis lui jeter un regard noir, mais je me retins. Il aurait tout vu.

Le jeune homme s'approcha et me proposa d'aller nous asseoir au bord du lac.

Il s'assit sur le sable fin et je me posai contre un arbre non loin de lui. Il sourit et je me doutai qu'il avait compris qu'il m'inquiétait. Aaron dit :

- Tu sais, je ne pense pas que les nymphes te seront très reconnaissantes d'abimer leurs arbres. Elles sont quelque peu susceptibles.

A ces mots, une nymphe sortit de l'arbre et nous tira la langue. Mon cœur s'emballa, la nymphe rit et fit un signe de la main à Aaron qui le lui rendit. Je bougeai et m'assit sur une pierre et me demandant intérieurement si il existait des nymphes des rochers . Le jeune homme soupira puis reprit :

- Je te fais toujours peur n'est-ce pas ? A cause de ce qu'il s'est passé en primaire ?

Je cherchai mes mots mais rien de réconfortant voulait sortir. Aaron semblait désolé mais il était tellement "dérangé" quand il était petit que oui, il m'avait laissé quelques séquelles. J'étais d'ailleurs la seule à me souvenir de lui après son départ, tous mes camarades ainsi que l'institutrice l'avaient oublié. J'ai été renvoyé de cette école peu de temps après. Je dis enfin :

- Moins qu'avant disons.

Son visage se ferma et il baissa la tête. Je me sentais gênée mais, vraiment, qu'auriez-vous fait à ma place ? Je n'avais aucune idée de comment faire lorsque qu'une voix féminine dans ma tête me souffla :

- Tu as besoin de la fille d'Aphrodite et de sa sœur...

Je tâchai de ne rien laisser paraître mais dans ma tête, ça explosait ! Au fond de moi, j'étais sûre que je n'étais pas schizophrène ou juste atteinte d'une maladie qui me faisait entendre des voix. Elle avait parler de la fille d'Aphrodite. J'en connaissais qu'une et c'était Piper. Tant qu'à la sœur... je ne savais pas si je devais chercher du côté des sœurs de Piper ou d'Aaron. A ce que je savais, Aaron était fils unique mais avoir un dieu dans la famille doit agrandir l'entourage.

Je demandai à Aaron si il pouvait me montrer son bungalow et il acquiesça. En me levant, j'époussetai mon pantalon et le suivis jusqu'à sa "résidence secondaire" si je puis dire. J'entrai dans le bungalow de Janus, le dieu aux deux visages.

Je reçus un accueil glacial. Les enfants de Janus me fixaient et murmuraient. J'adressai des sourires gênés aux visages fermés. Je me disais que c'était une très mauvaise idée et je maudissais à voix basse la voix lorsqu'une jeune fille me sauta dessus et je tombai sur le dos. J'eus le souffle coupé et la repoussai vivement d'un coup de poing dans le ventre. Hé, je ne suis pas une joueuse de foot américain ! Je lui lançai un regard noir et commençai à l'agonir d'injures jusqu'à ce que je me rappelle que j'étais dans un bungalow rempli d'enfants qui devaient être les frères et sœurs de la "football-woman".

Je me tus et partis à reculons hors du bungalow de Janus. Quelqu'un cria :

- Hé ! Attends !

Je ne me retournai pas et me dirigeai vers mon bungalow pour me cacher dans mon lit. Je n'ai pas peur des gens en général mais bon, je n'avais jamais provoqué une dizaine de personnes en même temps sans avoir un peu d'aide. Je vous voie déjà venir : non je ne suis pas lâche, je tiens juste à mon nez ! Je finis par sortir de là pour m'affaler dans un des sofas qu'il y avait dans la salle commune avec un livre sous le bras. C'est alors que la football-woman frappa à la porte en disant :

- Ah, tu es là !


Et c'est tout pour ce chapitre !




______________________________________________

En attente d'une signature plus classe...
Partager cet article sur :diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Commentaires

avatar
le Ven 3 Juil 2015 - 16:21Iso
Super histoire ! Tu écris super bien, vivement que tu postes la suite Peutiote ! Smile
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum