Survivors
Bienvenue sur le Forum des Survivors !

Inscrivez-vous ou connectez-vous afin de pouvoir délirer à nos côtés ! N'hésitez pas à poster !

Notre équipe de modérateurs vous invite d'aller faire un tour dans les Chambres et de profiter des Fan-Fictions que les membres écrivent !
Vous pouvez postuler au groupe des filles OU des garçons afin d'avoir accès aux sujets spéciaux.
Afin de discuter de tout et n'importe quoi nous vous conseillons d'aller dans la Taverne et si vous voulez participer à des jeux du forum dirigez-vous plutôt vers l'Arène !

Merci, et bonne visite à vous !


Partagez
Aller en bas
avatar
L'Obsidienne Argentée
L'Obsidienne Argentée
Age : 18
Messages : 2141
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Chambre n° 14 : Cocoche

le Lun 16 Sep 2013 - 19:43
J'aime bien me critiquer, oui je suis affreusement bizarre... Bref, bah en tout cas, merci de poster des commentaires après mes suites, ça m'encourage vraiment beaucoup ! Very Happy Oui, c'est pas très inspiré le personnage mystérieux, mais fallait que je la mette. *-* Bref, à la prochaine pour de nouveaux chap' ! (Même si c'est pas attendu du tout... '-')

______________________________________________

Merci à Sayu' pour ma magnifique image de profil ! :3

Lexique de Cocoche (LC) :
MPNRD : Message pour ne rien dire.
PMN : Premier Méchanul (Iso).
#*numéro*QPA : *numéro*ième question à poser absolument.
BJCV : Bonnes journée, continuation, vie, etc.

La liste va s'aggrandir. Pour votre plus grand bonheur (ce qui serait bizarre) ou malheur (bizarre également...). Smile
avatar
L'Obsidienne Argentée
L'Obsidienne Argentée
Age : 18
Messages : 2141
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Chambre n° 14 : Cocoche

le Mer 25 Sep 2013 - 19:28
MISS CLIC ! NE PAS LIRE SI VOUS NE VOULEZ PAS VOUS FAIRE ASSEZ SPOIL SUR MON HISTOIRE !

Pour les curieux:
Voici un HS long long, racontant mon passé. Eh bah... bonne lecture !

Hors-Série 1 : Passé, personnalité et résolution.

J'avais huit ans à cette époque. Dans mon village natal, Elrith, il faisait toujours plutôt chaud. Ma famille aidait beaucoup le village, pour les travaux, et aussi pour bien d'autres choses. Sauf moi... J'étais maladroit et faible avant, je n'aidais que très peu, contrairement à ma petite soeur de six ans, Siell. Elle était si gentille et intentionnée, que je l'admirais même, je rêvais de devenir comme elle... Elle m'aidait très souvent pour les tâches manuelles, et moi pour les devoirs. Quand j'y repense, j'étais vraiment un boulet, capable de rien, à part de choses que tout le monde pouvait faire. On s'amusait pourtant, on jouais quand le travail était fini, j'avais l'impression qu'il faisait ni trop chaud, ni trop froid, la température parfaite lorsque j'étais en compagnie de ma soeur, j'arrivais même à oublier mes erreurs, mes faiblesses. Jusqu'au jour du 6ème festival célébrant la création du village, dirigé par Endrom depuis plusieurs années, le Jourspais. Et comme chaque année en ce jour de fête, un spectacle était réalisé dans le théâtre au centre d'Elrith. Il changeait tout les ans. Siell et moi étions toujours impatients de voir le nouveau numéro du Jourspais, toujours différent et impressionnant. À ce moment là, nous étions dans la foule, Endrom était sur scène comme chaque fois pour débuter le spectacle :

Endrom
: Bien le bonjour à toutes et à tous ! Je suis Endrom, le chef de notre village depuis maintenant six ans. Je suis heureux de vous présenter le Jourspais de cette année ! Nous avons trouvé un tout nouveau spectacle qui, je l'espère, vous amusera et vous éblouira ! J'aurai besoin d'un ou d'une volontaire pour commencer.

Siell : Tu penses que ce sera quoi cette fois, Cyhen ? On peut faire confiance à ton instinct !

Cyhen était mon nom avant, c'était mes parents qui me l'avaient donné.

Cyhen (Cocoche) : Je ne pense pas vraiment, mais bon si tu le dis ça doit être vrai. J'aurai dit un tour de magie moi ! Une illusion, quelque chose dans le genre.

Siell : Whouah ça doit être marrant ! Tu penses que je devrais postuler ?

Cyhen (Cocoche) : Je ne sais pas, c'est bizarre personne ne lève la main. Moi j'ai pas trop envie. Si tu veux, tu n'as qu'à y aller, je te ferais des signes d'où je serai pour t'encourager !

Siell : Ah je me propose dans ce cas ! Merci grand frère Cyhen !

Elle me sourit, puis se retourna vers la scène, vérifiant si personne ne se proposait.

Endrom : Toujours personne ?

Siell : Moi, s'il vous plaît !

Endrom : Ah la petite Siell ? C'est d'accord ! Viens donc.

Elle monta sur scène, avec les applaudissements du public. Une personne masquée apparut sur scène, portant deux épées. Je ne voyais pas de boîtes, ni de table, je me disais que ça n'allait pas être un tour de magie normal.

Endrom : Bien ! Voici ce que tu dois faire, prends une épée à la personne au masque.

Siell : Euh, c'est bon.

Endrom : Parfait ! Maintenant, que le combat commence !

Siell : Un c...

Elle para de justesse le coup du masqué avec son épée, elle allait tomber sur le sol de la scène mais elle réussit à reprendre son équilibre et recula de quelques pas. Un silence étouffant régnait, c'était invraisemblable.

Cyhen (Cocoche) : Mais... !

Endrom : Qu'y a-t-il ?

Tout le monde me fixa, je perdis la volonté de prononcer ne serait-ce qu'un mot, je ne savais pas quoi faire. Personne ne protestait contre le combat... Endrom était quelqu'un de généreux, et il avait organisé ça... Je n'avais rien compris sur le moment. Je vis une larme couler sur la joie de ma petite soeur, elle me regardait... Puis, l'homme masqué, sans attendre qu'elle se remette en place, lui asséna le coup de grâce, sous mes yeux... Le public avait l'air d'avoir apprécier : ils applaudirent tous, enfants et adultes... Mes parents n'étaient pas là, ils étaient partis pour un voyage de trois jours. J'étais tellement sous le choc que je ne pouvais même plus bouger, les spectateurs repartirent rentrer chez eux, me laissant seul avec ce théâtre ensanglanté, Siell allongée au milieu, immobile. Le meurtrier sauta de la scène, épée à la main. Il avait l'air de s'approcher de moi. J'étais paralysé par la peur, mon coeur battait de plus en plus fort, je sentais ma mort arriver... Endrom, qui était lui aussi resté, se dirigea vers la sortie du village. Je respirais de plus en plus mal... Le masqué était devant moi, prêt à me trancher sur place, quand soudain, une lame se planta dans son cou, qui le tua. Un éliatrope aux cheveux rouges et aux yeux rouges retira son arme du mort et m'adressa la parole :

???
: Veux-tu changer ce monde rempli de malheurs et de tristesse ? Si oui, suis-moi, je te guiderai sur la voie de la puissance, celle qui permet de protéger...

[b]C'est ainsi que j'ai rejoint une organisation du nom de Slarotia, sous le nom d'Exym, signifiant la malédiction du passé. Changer était mon but... Et je réussis : C'est avec eux que je découvris mon élément, la roche, j'appris à me battre, je n'étais plus faible... Je devins aussi sombre, sérieux et mélancolique. Je pensais que cette organisation était pour le bien, toutes les personnes que j'avais rencontrés étaient gentilles. Mais c'était tout le contraire : ils comptaient créer une arme remplie du Wakfu de tous les membres de l'organisation, quand ils atteindraient l'âge de 20 ans ! G

La suite sera dans un post différent. Merci de votre compréhension et désolé pour cet accident... Il sera entièrement réécrit (non je ne vais pas le réécrire bien sûr, j'ai trouvé une façon plus rapide...) avec un petit démarquage pour les personnes qui auront déjà lu ce début. Voilà. J'espère ne pas trop tarder.


Dernière édition par cocotte (Cocoche) le Jeu 26 Sep 2013 - 21:30, édité 2 fois

______________________________________________

Merci à Sayu' pour ma magnifique image de profil ! :3

Lexique de Cocoche (LC) :
MPNRD : Message pour ne rien dire.
PMN : Premier Méchanul (Iso).
#*numéro*QPA : *numéro*ième question à poser absolument.
BJCV : Bonnes journée, continuation, vie, etc.

La liste va s'aggrandir. Pour votre plus grand bonheur (ce qui serait bizarre) ou malheur (bizarre également...). Smile
avatar
MAD
MAD
Age : 17
Messages : 1082
Voir le profil de l'utilisateurhttp://sherlock-et-molly.blog4ever.net/

Re: Chambre n° 14 : Cocoche

le Mer 25 Sep 2013 - 19:38
géniallllll! Cocoche c'est GÉNIAL! Écris vite la suite. Quand même pauvre soeur !

______________________________________________

Do not go gentle into that good night,
Old age should burn and rave at close of day;
Rage, rage against the dying of the light.
avatar
☼ Le Forgeur d'Esprit ☼
☼ Le Forgeur d'Esprit ☼
Age : 23
Messages : 2453
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.quisontmesamis.com/quizz/h1054305

Re: Chambre n° 14 : Cocoche

le Mer 25 Sep 2013 - 22:37
C'est très bien écrit et tout, bonne idée et tout, on ressent tout.

Je dois juste t'avouer un truc, je suis pas fan de ce genre de passages là x')


Bref, osef xD Continues comme ça, je suis prêt à t'aider si tu veux, avec un des personnages que j'ai dans les histoires si tu veux Wink Même si je pense que tu as déjà pensé à des trucs précis x)

______________________________________________

Même quand le ciel est sombre et le moral au plus bas, le Soleil continue de briller au dessus des nuages et il finira par rejaillir et nous éclairer de sa douce lumière.
Nombres de "passes à 7" réussies:
Jaunes : 13 / 3 : Rouges

Bleus : 11 / 1 : Oranges

avatar
L'Etoile Perdue
L'Etoile Perdue
Messages : 1300
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Chambre n° 14 : Cocoche

le Jeu 26 Sep 2013 - 10:00
Franchement j'aime vraiment beaucoup ce que tu écrit!! Very Happy
avatar
L'Obsidienne Argentée
L'Obsidienne Argentée
Age : 18
Messages : 2141
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Chambre n° 14 : Cocoche

le Jeu 26 Sep 2013 - 21:33
Voici un HS long long, racontant mon passé. Eh bah... bonne lecture ! (Pour les personnes ayant d'jà lu le spoiler, la "démarquation" à été faite en rouge.)

Hors-Série 1 : Passé, personnalité et résolution.

J'avais huit ans à cette époque. Dans mon village natal, Elrith, il faisait toujours plutôt chaud. Ma famille aidait beaucoup le village, pour les travaux, et aussi pour bien d'autres choses. Sauf moi... J'étais maladroit et faible avant, je n'aidais que très peu, contrairement à ma petite soeur de six ans, Siell. Elle était si gentille et intentionnée, que je l'admirais même, je rêvais de devenir comme elle... Elle m'aidait très souvent pour les tâches manuelles, et moi pour les devoirs. Quand j'y repense, j'étais vraiment un boulet, capable de rien, à part de choses que tout le monde pouvait faire. On s'amusait pourtant, on jouais quand le travail était fini, j'avais l'impression qu'il faisait ni trop chaud, ni trop froid, la température parfaite lorsque j'étais en compagnie de ma soeur, j'arrivais même à oublier mes erreurs, mes faiblesses. Jusqu'au jour du 6ème festival célébrant la création du village, dirigé par Endrom depuis plusieurs années, le Jourspais. Et comme chaque année en ce jour de fête, un spectacle était réalisé dans le théâtre au centre d'Elrith. Il changeait tout les ans. Siell et moi étions toujours impatients de voir le nouveau numéro du Jourspais, toujours différent et impressionnant. À ce moment là, nous étions dans la foule, Endrom était sur scène comme chaque fois pour débuter le spectacle :

Endrom
: Bien le bonjour à toutes et à tous ! Je suis Endrom, le chef de notre village depuis maintenant six ans. Je suis heureux de vous présenter le Jourspais de cette année ! Nous avons trouvé un tout nouveau spectacle qui, je l'espère, vous amusera et vous éblouira ! J'aurai besoin d'un ou d'une volontaire pour commencer.

Siell : Tu penses que ce sera quoi cette fois, Cyhen ? On peut faire confiance à ton instinct !

Cyhen était mon nom avant, c'était mes parents qui me l'avaient donné.

Cyhen (Cocoche) : Je ne pense pas vraiment, mais bon si tu le dis ça doit être vrai. J'aurai dit un tour de magie moi ! Une illusion, quelque chose dans le genre.

Siell : Whouah ça doit être marrant ! Tu penses que je devrais postuler ?

Cyhen (Cocoche) : Je ne sais pas, c'est bizarre personne ne lève la main. Moi j'ai pas trop envie. Si tu veux, tu n'as qu'à y aller, je te ferais des signes d'où je serai pour t'encourager !

Siell : Ah je me propose dans ce cas ! Merci grand frère Cyhen !

Elle me sourit, puis se retourna vers la scène, vérifiant si personne ne se proposait.

Endrom : Toujours personne ?

Siell : Moi, s'il vous plaît !

Endrom : Ah la petite Siell ? C'est d'accord ! Viens donc.

Elle monta sur scène, avec les applaudissements du public. Une personne masquée apparut sur scène, portant deux épées. Je ne voyais pas de boîtes, ni de table, je me disais que ça n'allait pas être un tour de magie normal.

Endrom : Bien ! Voici ce que tu dois faire, prends une épée à la personne au masque.

Siell : Euh, c'est bon.

Endrom : Parfait ! Maintenant, que le combat commence !

Siell : Un c...

Elle para de justesse le coup du masqué avec son épée, elle allait tomber sur le sol de la scène mais elle réussit à reprendre son équilibre et recula de quelques pas. Un silence étouffant régnait, c'était invraisemblable.

Cyhen (Cocoche) : Mais... !

Endrom : Qu'y a-t-il ?

Tout le monde me fixa, je perdis la volonté de prononcer ne serait-ce qu'un mot, je ne savais pas quoi faire. Personne ne protestait contre le combat... Endrom était quelqu'un de généreux, et il avait organisé ça... Je n'avais rien compris sur le moment. Je vis une larme couler sur la joie de ma petite soeur, elle me regardait... Puis, l'homme masqué, sans attendre qu'elle se remette en place, lui asséna le coup de grâce, sous mes yeux... Le public avait l'air d'avoir apprécier : ils applaudirent tous, enfants et adultes... Mes parents n'étaient pas là, ils étaient partis pour un voyage de trois jours. J'étais tellement sous le choc que je ne pouvais même plus bouger, les spectateurs repartirent rentrer chez eux, me laissant seul avec ce théâtre ensanglanté, Siell allongée au milieu, immobile. Le meurtrier sauta de la scène, épée à la main. Il avait l'air de s'approcher de moi. J'étais paralysé par la peur, mon coeur battait de plus en plus fort, je sentais ma mort arriver... Endrom, qui était lui aussi resté, se dirigea vers la sortie du village. Je respirais de plus en plus mal... Le masqué était devant moi, prêt à me trancher sur place, quand soudain, une lame se planta dans son cou, qui le tua. Un éliatrope aux cheveux rouges et aux yeux rouges retira son arme du mort et m'adressa la parole :

???
: Veux-tu changer ce monde rempli de malheurs et de tristesse ? Si oui, suis-moi, je te guiderai sur la voie de la puissance, celle qui permet de protéger...

C'est ainsi que j'ai rejoint une organisation du nom de Slarotia, sous le nom d'Exym, signifiant la malédiction du passé. Changer était mon but... Et je réussis : C'est avec eux que je découvris mon élément, la roche, j'appris à me battre, je n'étais plus faible... Je devins aussi sombre, sérieux et mélancolique. Je pensais que cette organisation était pour le bien, toutes les personnes que j'avais rencontrés étaient gentilles. Mais c'était tout le contraire : ils comptaient créer une arme remplie du Wakfu de tous les membres de l'organisation, quand ils atteindraient l'âge de 20 ans ! Elle dévasterait le Monde des Douzes si activée... Cela aurait permis aux éliatropes de régner sur tous. C'était pour cela qu'ils avaient crées Slarotia... et qu'ils m'avaient recruté. J'avais découvert la vérité quand j'ai surpris le chef Sloka et l'éliatrope aux cheveux rouges, anonyme, en train de parler de celle-ci. L'objet unique qui canalisait déjà une énorme quantité de Wakfu était assez petit et en forme de cône. Il était protégé dans une salle spéciale pour extorquer le Wakfu d'une personne, dans une boîte en métal très robuste. Maîtrisant la roche, avec grande difficulté, je réussis à récupérer l'arme destructrice en brisant le coffret quand le chef était en pleine réunion avec un autre membre.

Après avoir fui l'organisation, je voyageai sans but, à part celui de ne pas me faire repérer par Slarotia. C'est pendant cette période que je fis la rencontre de ma deuxième petite soeur : Trym. Elle ne l'étais pas de sang, on pouvait le constater à sa chevelure violette, mais je la considérais ainsi, tout comme elle me considérait comme son grand frère... Une année d'errance passa, j'avais atteint l'âge de onze ans, sachant que je suis resté membre de Slarotia pendant deux ans. Nous nous étions séparés pour une raison inconnue. Je changea au fil du temps, je devins joyeux, enjoué et toujours prêt à s'amuser. Je postais des annonces régulièrement pour me faire recruter dans une grande guilde, sans succès. Quand, un jour, je rencontrai des amis inoubliables, faisant tous partis d'une seule et même guilde : Survivors. C'est donc ainsi que j'entrai dans la plus animée et la meilleure des guildes, et c'est à partir de ce jour aussi que je devins cette personne que beaucoup connaissent à présent : Cocoche.
J'avais confié l'objet de Wakfu à ma meuneuse, Alphiris, qui le détruisit, pour la sécurité de tous...

Encore aujourd'hui, je ne sais pas qui je suis vraiment... Suis-je ce garçon faiblard et d'une grande gentillesse ? Ou bien ce type sérieux et déterminé ? Cet éliatrope toujours d'une bonne humeur est-il réellement ma vraie nature ? Je ne saurai répondre à ces questions... mais une chose était tout à fait sûre : Je continuerai à vivre comme je suis, et, je poursuivrai ce rêve que j'avais abandonné... pouvoir protéger les personnes qui me sont chères.


FOUAH. Hypra long. xD Ben je vais, pour une fois, vous laissez juger du texte sans m'auto-commenter. :p Sachez que, cette histoire est assez inspirée de mon histoire en vrai. Bien sûr, les trucs tragiques ou autres ne se sont pas passées dans ma vie réelle. ^_^' Par contre, le truc sur "je sais pas qui j'suis" est tout à fait vrai ! Je ne saurai pas l'expliquer mais bon. BREF, je raconte ma vie là. Oui donc, bah merci beaucoup pour vos commentaires ! Ça m'fait très plaisir ! x) Bref, c'était les petites notes sympathiques que je tenais à dire. À la prochaine pour une suite qui sera dans sûrement longtemps... '-' En fait, ça dépendra ça dépendra... :p


Dernière édition par cocotte (Cocoche) le Sam 28 Sep 2013 - 18:28, édité 1 fois

______________________________________________

Merci à Sayu' pour ma magnifique image de profil ! :3

Lexique de Cocoche (LC) :
MPNRD : Message pour ne rien dire.
PMN : Premier Méchanul (Iso).
#*numéro*QPA : *numéro*ième question à poser absolument.
BJCV : Bonnes journée, continuation, vie, etc.

La liste va s'aggrandir. Pour votre plus grand bonheur (ce qui serait bizarre) ou malheur (bizarre également...). Smile
avatar
Paladin Dragon
Paladin Dragon
Age : 18
Messages : 824
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Chambre n° 14 : Cocoche

le Ven 27 Sep 2013 - 17:03
Pas mal ! Enfin une suite en attendant l'arc principal !!

Bravo à toi , et continue comme ça .

______________________________________________

"Sup', buddo ?"
avatar
L'Obsidienne Argentée
L'Obsidienne Argentée
Age : 18
Messages : 2141
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Chambre n° 14 : Cocoche

le Ven 27 Sep 2013 - 18:35
Merci ! Smile J'viens d'me rendre compte que j'ai zappé pas mal de trucs que je voulais mettre... M'enfin c'est pas très grave, si j'm'en souviens bah je les mettrais dans la suite. tongue Bref, bah à la prochaine. :P

______________________________________________

Merci à Sayu' pour ma magnifique image de profil ! :3

Lexique de Cocoche (LC) :
MPNRD : Message pour ne rien dire.
PMN : Premier Méchanul (Iso).
#*numéro*QPA : *numéro*ième question à poser absolument.
BJCV : Bonnes journée, continuation, vie, etc.

La liste va s'aggrandir. Pour votre plus grand bonheur (ce qui serait bizarre) ou malheur (bizarre également...). Smile
avatar
☼ Le Forgeur d'Esprit ☼
☼ Le Forgeur d'Esprit ☼
Age : 23
Messages : 2453
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.quisontmesamis.com/quizz/h1054305

Re: Chambre n° 14 : Cocoche

le Ven 27 Sep 2013 - 18:59
Brigal .... tu peux considérer l'histoire de Catia comme étant l'arc principal x')

Sinon j'ai bien le complément, ça rattrape le passage d'avant Wink Continue comme ça Cocoche !!!

______________________________________________

Même quand le ciel est sombre et le moral au plus bas, le Soleil continue de briller au dessus des nuages et il finira par rejaillir et nous éclairer de sa douce lumière.
Nombres de "passes à 7" réussies:
Jaunes : 13 / 3 : Rouges

Bleus : 11 / 1 : Oranges

avatar
Paladin Dragon
Paladin Dragon
Age : 18
Messages : 824
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Chambre n° 14 : Cocoche

le Ven 27 Sep 2013 - 19:22
Ouais . x)

Mais bon , j'attends toujours une suite , j'ai déjà lu . x)

______________________________________________

"Sup', buddo ?"
avatar
L'Etoile Perdue
L'Etoile Perdue
Messages : 1300
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Chambre n° 14 : Cocoche

le Sam 28 Sep 2013 - 11:13
Pour le "je sais pas vraiment qui je suis" ou je ne sais plus trop comment tu l'as mis, j'ai envie de te dire c'est pas très grave. Je pense que tu as encore le temps de te chercher et de te trouver Wink
Et puis c'est pas quelque chose qui se fait comme ça, en un claquement de doigt. Il faut du temps Smile

Enfin bref. Voila voila! Comme d'hab je dis des trucs un peu inutiles x)

Bref j'ai encore vraiment apprécier lire ton histoire! Bonne continuation Very Happy
avatar
L'Obsidienne Argentée
L'Obsidienne Argentée
Age : 18
Messages : 2141
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Chambre n° 14 : Cocoche

le Dim 29 Sep 2013 - 17:29
Allez allez, faut que j'rattrape mon retard moi aussi ! Voici la suite. Bonne lecture ! Wink

Chapitre 7 : Retour

Emprunter le raccourci aux insectes et marcher sans s'arrêter jusqu'à la plaine où j'ai rencontré Pimlyks fut exténuant. Une bonne nuit de repos était bien méritée ! Mais, je ne pus dormir cette fois-là... je ne pouvais que rester sur mes gardes à cause de ce que Mya m'avait dit. Pourtant, en voyant Pimlyks endormie profondément, je m'assoupis. À la voir, comment pourrions-nous nous douter un seul instant qu'elle soit d'une organisation criminelle ? Slarotia, lorsqu'elle recherchait quelqu'un, c'était bien pour l'éliminer. Dire que je faisais partie de ces personnes, qui avaient du sang sur les mains...

Pimlyks
: OH EH ! Rha, même l'eau froide n'a pas d'effet sur toi !

Cocoche : ...Qu'est-ce qui te prends pour crier comme ça dés le matin... ?

Pimlyks : Pff... 'l'était temps dis donc ! C'est dommage, moi qui allait essayer le fouet pour te réveiller... Tant pis. On nous a piqué les trois Heading je te signale... Ça fait au moins deux heures que j'essaye de te sortir du sommeil !

Cocoche : Quoi ?! Mince alors, comment ont-ils pu s'évader ? Je croyais tes cordes plus résistantes que ça.

Pimlyks : Figure toi que ce n'est pas mes liens qui ont cassés mais plutôt que des gens les ont emmenés avec eux.

Cocoche : Comment peux-tu le savoir ? Tu étais réveillée à ce moment-là ?

Pimlyks : Non, mais lorsque les cordes sont cassées, je suis immédiatement prévenue par un espèce de signal de Wakfu qui me parvient ! Là, c'était pas le cas. J'aurai pu retrouver leurs traces grâce à l'émission de Wakfu de mes liens mais ils sont beaucoup trop loin...

Cocoche : On n'a pas le choix, on doit les laisser filer... sans aucun indice, on ne poura rien, puis, je pense que ce n'est pas eux les fautifs, mais plutôt celui qui leur ont donné la mission...

Pimlyks : Dis pas n'importe quoi, ils ont brûlé le village d'Ezitium qui n'y était pour rien, il cherchait juste une fille non ?!

Cocoche : Tu as raison... je suis pas réveillé j'crois. Mais, comme je l'ai dit, on ne peut pas les retrouver comme ça !

Pimlyks : Oui... aucune emprunte, ils tenaient vraiment à les récupérer !

Cocoche : Oui, continuons jusqu'à l'Auberge, ils pourront peut-être nous conseiller !

Arrivés à Dilifarice après plusieurs jours de marche, une chose inattendue se produisit : je m'effondrai, d'un seul coup, manquant cruellement de Wakfu, devant une foule de personnes, qui m'emmenèrent à l'hôpital de la ville avec Pimlyks.

«Cocoche... je suis contente pour toi... tu es bien entouré... tu es devenu ce que tu voulais...»

Cocoche
: Qu'est-ce qu...

Pimlyks : Mais enfin, qu'est-ce qui t'arrive en ce moment, à croire que tu adores dormir ! Vraiment ! J'croyais que t'avais hâte d'être avec tes amis.

Cocoche : Désolé, mon Wakfu a été drainé... je ne comprends pas trop, combien de temps suis-je resté au lit ?

Pimlyks : Un jour...

Cocoche : Oh non,  vite, on a pris trop de retard !

Pimlyks : C'est de ta faute ! Bref, c'est bon ? Plus de crise ? Ton Wakfu ? Me refais pas encore attendre.

Cocoche : T'inquiète, je crois que c'est bon... en route !

On marcha plus vite, pour compenser le temps perdu. À la vue d'un décor familier, je courus plus vite que je ne le faisais, voulant presque sauter sur le premier Suvivors que j'appercevrais. Mais... ce que je vis ensuite me rebuta complètement : Tous les Survivors rentraient à l'Auberge,  l'ambiance au plus bas, blessés à certains endroits, même si les blessures semblaient guéries. Je vis des personnes que je ne connaissais pas, sûrement des nouveaux, en deux semaines, c'était possible. Pimlyks me rejoigna, et me demanda pourquoi j'avais accéléré. Je lui dis juste de m'attendre ici, puis je fonçai vers eux, voulant leur demander ce qu'il s'était passé...

Je n'ai pas osé parler, en découvrant le corps d'Alphiris, sans vie... Je me retins de lâcher une larme, ce sentiment d'impuissance... je l'avais déjà ressenti par le passé... Siell... Les actions s'enchaînèrent rapidement : un certain Iso, d'après ce que j'avais compris, qui était un allié qui n'avait pas participé à la bataille opposant les Survivors aux Lames, combattit Tulia, l'héritière au rang de meneuse des Survivors, pour savoir s'il pouvait rejoindre nos rangs. Ça avait été rapide : Ils sortirent de la salle d'entraînement, sans égratignures, Iso devenu Survivors. Après qu'Emma ait préparé sa chambre, tous le suivirent jusqu'à la statue en pierre d'Alphiris où son cercueil allait être déposé, dans un endroit plat en haut de la montagne. Iso fit passer un Orbe de Cristal dans lequel on devait mettre un peu de notre Wakfu. J'en avais mis, moi qui n'était pas là pendant tout ce temps... Je ne savais même pas si je méritais d'être Survivors à ce moment-là... Tous les Survivors étaient rentrés dans leur chambre, quand je retrouvai Pimlyks, près de l'Auberge.  J'étais complètement affligé par la situation.

Pimlyks
: J'ai compris. Va te reposer. J'irais à l'Auberge de la ville la plus proche, nous nous rejoindrons ici à 11h... sans fautes. D'accord ?

Cocoche : ... Euh... d'accord... désolé...

De retour dans ma chambre, assis sur mon lit, j'observais le paysage, par la fenêtre, sans tourner mon regard vers la lumière éclairant la montagne... que je n'avais pas le droit de contempler après cette longue absence... si j'étais revenu à temps... aurai-je pu empêcher ce désastre ?

Fiouh. Voilà la suite, pas si tardive, tout compte fait ! Bref, donc... si je ne suis pas dans la bataille des Survivors, c'est parce que je compare un peu ma situation réelle à celle de l'histoire... j'avais quitté le jeu et je n'avais jamais utilisé le forum avant, de plus, bah j'ai su assez tard ce qui est arrivé... bah voilà... (c'est pas très clair mais bon, pas grave !). Bref, à la prochaine ! Smile

Merci pour tous vos commentaires !

______________________________________________

Merci à Sayu' pour ma magnifique image de profil ! :3

Lexique de Cocoche (LC) :
MPNRD : Message pour ne rien dire.
PMN : Premier Méchanul (Iso).
#*numéro*QPA : *numéro*ième question à poser absolument.
BJCV : Bonnes journée, continuation, vie, etc.

La liste va s'aggrandir. Pour votre plus grand bonheur (ce qui serait bizarre) ou malheur (bizarre également...). Smile
avatar
Paladin Dragon
Paladin Dragon
Age : 18
Messages : 824
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Chambre n° 14 : Cocoche

le Dim 29 Sep 2013 - 17:43
Bah comme d'hab , super , voila . x)

Continue comme ça , bro' !

______________________________________________

"Sup', buddo ?"
avatar
L'Etoile Perdue
L'Etoile Perdue
Messages : 1300
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Chambre n° 14 : Cocoche

le Dim 29 Sep 2013 - 18:15
C'est très bien! ^^
avatar
☼ Le Forgeur d'Esprit ☼
☼ Le Forgeur d'Esprit ☼
Age : 23
Messages : 2453
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.quisontmesamis.com/quizz/h1054305

Re: Chambre n° 14 : Cocoche

le Dim 29 Sep 2013 - 18:34
Très bonne suite comme d'habitude ^^

Continue comme ça !

______________________________________________

Même quand le ciel est sombre et le moral au plus bas, le Soleil continue de briller au dessus des nuages et il finira par rejaillir et nous éclairer de sa douce lumière.
Nombres de "passes à 7" réussies:
Jaunes : 13 / 3 : Rouges

Bleus : 11 / 1 : Oranges

avatar
L'Obsidienne Argentée
L'Obsidienne Argentée
Age : 18
Messages : 2141
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Chambre n° 14 : Cocoche

le Sam 5 Oct 2013 - 16:19
Et c'est reparti ! Bonne lecture ! Smile (Attention : Je trouve cette partie ennuyante.)

Chapitre 8 : Rendez-vous

Si j'avais été là un jour plus tôt, j'aurai pu combattre aux côtés de mes amis, j'aurai peut-être pu la sauver ? Je n'étais au courant de rien... les Orbes Survivors et les Lames qui reprennaient du mouvement, si j'avais su... je n'aurai peut-être pas entrepris le voyage... Non ! Je ne devais pas penser comme ça... j'avais rencontré Pimlyks grâce à lui, mais devais-je lui faire confiance ? Mya me faisait tellement douter... De toutes façons... ça n'aurait rien changé, qu'aurai-je pu faire avec ma puissance actuelle ? Je me sentais si inutile !

Dans l'incapacité de fermer les yeux, je descendis en évitant de faire du bruit, et partis trouver un endroit tranquille pour tester mes techniques. Il faisait encore noir, on pouvait me surprendre facilement... mais, je n'avais pas la tête à me soucier de ça. J'avais énormément de temps devant moi, alors je fis un tour à Aspira, là où une salle d'entraînement était parfaite à mon goût. Sur place, l'endroit était désert, comme je m'y attendais à cette heure-ci.

J'avais commencé mon exercice par l'invocation d'un labyrinthe qui prenait une bonne partie de l'espace disponible. Je courus dedans, rebondissai sur les mûrs, et à chaque moment où je posais mes mains sur ceux-ci, je faisais apparaître un petit pic. J'allais de plus en plus rapidement, pour voir le temps minimum à effectuer une invocation. C'était extrêmement gourmand en Wakfu. J'avais presque pomper trois cinquième de mon Wakfu avec ça ! Après une petite pause, je repris l'entraînement. Deuxième exercice : détruire la roche invoquée. Pour cela, puisque je ne possédais pas d'arme, j'en créai une : une épée en roche. Je tranchais du mieux possible la construction, utilisant en même temps mes aptitudes de Poings de la Déesse, pour plus d'efficacité. Résultat : énormément de fragments de pierre jonchaient le sol. Pour mon troisième exercice, sans pause malgré une quantité non négligeable d'énergie dépensée, je devais soulever un maximum de cailloux en une fois, puis les faire "fusionner". Je réussis à en prendre trois quarts, en faisant un effort important, je les rassemblais, essayant de les compacter le plus possible. Je fis de même pour le quart restant, puis je le collai juste à l'autre boule, manquant de force pour faire plus, formant ainsi la base d'un bonhomme de pierre ! Pour finir, je sortis ma création, dans le but de remettre la pièce dans son état d'origine. Je n'avais pas assez de Wakfu pour l'emporter avec moi, je la laissais devant la salle, comme décoration. Je perdais mon équilibre, j'avais trop forcé pour un simple entraînement... Manquant de m'évanouir à nouveau, un phénomène étrange se produisit, encore une fois : Je retrouvai une partie de mes forces, d'un seul coup, comme si on m'en avait transféré. Personne à l'horizon... que se passait-il ? Depuis que nous étions sortis d'Ezitium, mon Wakfu semblait instable, il se vidait et se remplissait ! Je devais peut-être aller voir quelqu'un sachant voir la stabilité du Wakfu, mais qui ? Je ne connaissais personne avec de tels dons. Et si je tombai à terre en plein combat ? Je devais régler ce problème... mais, cela venait-il de la même chose qui m'avait redonner du Wakfu ? Pourquoi fallait-il que les choses compliquées ne tombent que sur moi ! Je transportais le bonhomme de roche jusqu'à ma base secrète et le posais sur le côté. J'entrais dans la base et ne vis rien, je voulais vérifier si une nouvelle lettre avait été envoyée par Mya. Rentré à l'Auberge, j'eus le réflexe de regarder l'heure : 5h du matin ! Bien trop tôt ! N'ayant rien à faire, j'allais me reposer sur mon lit, j'avais envie de me dormir un peu, je ne voulais pas faire de recherches ou quoique ce soit d'autre...

Levé, je dévalais les marches, la mine affolée. On me demanda pourquoi cette agitation soudaine.

Cocoche
: En retard d'une demi-heure ! Je dois filer !

Je ne leur laissai pas connaître les détails, je sortis à toute vitesse. Je vis Pimlyks, assise, dos contre le tronc d'un arbre.

Cocoche
: Désolé... je suis en retard...

Pimlyks : J'avais prévu l'coup... Notre départ est à 13h, t'as été plus rapide que j'le pensais !

Je devais le prendre comment là ?

Cocoche
: Bref... quel départ ? Explique.

Pimlyks : Au Q.G. de la guilde Heading, qui est composée de 7 membres seulement ! Et jamais réunis en plus. Alors, on y va ?

Cocoche : À nous deux, on fera le poids ? C'est loin ? Et puis... encore une fois m'absenter pendant un long moment alors que le danger nous guettent, les Survivors... je ne peux pas me permettre d'encore les abandonner...

Pimlyks : Le Q.G. se trouve près de la ville où je me suis hébergée, proche d'une espèce de montagne, je crois reliée à celle où tu étais. Je dois libérer Dupoko... même si je dois le faire seule.

Cocoche : Comment est-ce que tu connais l'emplacement de leur base ?

Pimlyks : Quand tu m'avais laissé, à Ezitium, j'ai demandé pas mal de choses aux trois capturés !

Cocoche : Pourquoi ne pas l'avoir dit avant alors ?

Pimlyks : Avec l'idée de voir ton Auberge, j'ai dû oublié... de toutes manières, tu aurais préféré d'abord aller voir tes amis, non ?

Cocoche : Laisse-moi y réfléchir, j'ai encore une heure, n'est-ce pas ?

Pimlyks : Oui, sûrement... j't'attendrai ici pour connaître ton choix... !

Cocoche : Oui...

Elle soupira, puis je rentrais dans ma chambre. Elle avait sûrement marre de mon indécision... Elle me semblait quand même bizarre, oublier quelque chose d'aussi crucial à cause de notre destination ? Je devais demander conseil à un Survivors, peut-être... mais, ils devaient être encore tous sous le choc... Et ce problème de Wakfu ? Il ne me restait qu'une petite heure pour réfléchir, que devais-je bien faire ?

Partie inintéressante... Vraiment, c'est hyper long pour rien. '-' Bref, postons ça pour commencer... Je sais pas pourquoi mais j'ai écrit ça au début, puis bah j'ai continué, mais c'est que maintenant que je me rends compte que c'est une partie qui sert à rien ! >_< Désolé de vous faire subir ça les gens. Faut pas faire de gâchis après plusieurs jours d'écrit (bien sûr avec des durées différentes). °_°" On est carrément revenu au point de départ quoi. x_x (Ah mince, je m'auto-commente. Enfin là, faut bien avouer que c'est la pire partie (en tout cas, niveau "histoire"))

Bref, pour les prochaines fois, j'éviterais de faire pareil ! '-'

______________________________________________

Merci à Sayu' pour ma magnifique image de profil ! :3

Lexique de Cocoche (LC) :
MPNRD : Message pour ne rien dire.
PMN : Premier Méchanul (Iso).
#*numéro*QPA : *numéro*ième question à poser absolument.
BJCV : Bonnes journée, continuation, vie, etc.

La liste va s'aggrandir. Pour votre plus grand bonheur (ce qui serait bizarre) ou malheur (bizarre également...). Smile
avatar
☼ Le Forgeur d'Esprit ☼
☼ Le Forgeur d'Esprit ☼
Age : 23
Messages : 2453
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.quisontmesamis.com/quizz/h1054305

Re: Chambre n° 14 : Cocoche

le Sam 5 Oct 2013 - 17:56
Stop les auto-coms xD

C'est bien ^^ vraiment, continues comme ça.

______________________________________________

Même quand le ciel est sombre et le moral au plus bas, le Soleil continue de briller au dessus des nuages et il finira par rejaillir et nous éclairer de sa douce lumière.
Nombres de "passes à 7" réussies:
Jaunes : 13 / 3 : Rouges

Bleus : 11 / 1 : Oranges

avatar
MAD
MAD
Age : 17
Messages : 1082
Voir le profil de l'utilisateurhttp://sherlock-et-molly.blog4ever.net/

Re: Chambre n° 14 : Cocoche

le Sam 5 Oct 2013 - 18:34
Très bien comme d'hab, juste DURE à comprendre... enfin compliqué mais c'est toujours aussi bien écrit!

______________________________________________

Do not go gentle into that good night,
Old age should burn and rave at close of day;
Rage, rage against the dying of the light.
avatar
L'Etoile Perdue
L'Etoile Perdue
Messages : 1300
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Chambre n° 14 : Cocoche

le Dim 6 Oct 2013 - 10:08
Moi je pense pas que cette partie soit inutile. Sans elle, je pense qu'on ne comprendrait pas très bien la suite ^^
Donc voila c'étais très bien alors arrête de te rabaisser ou je ne sais quoi Wink
avatar
L'Obsidienne Argentée
L'Obsidienne Argentée
Age : 18
Messages : 2141
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Chambre n° 14 : Cocoche

le Sam 12 Oct 2013 - 19:32
Merci pour vos commentaires ! Et désolé pour le niveau de compréhension, c'est difficile de bien se mettre à la place du lecteur (comme vous pouvez le constater avec mes auto-commentaires toujours aussi négatifs, mais je peux pas m'en empêcher, j'aime bien m'auto-critiquer, plus fort que moi, mais vais essayer d'éviter !). '-' Bref, en avant pour une nouvelle suiteuh ! BL (Bonne lecture) !

Chapitre 9 : Transfert et Extraction

Une fois de plus, j'étais confronté à un choix décisif, je détestais tellement ce genre de situation ! Si les Lames attaquaient pendant que j'étais en route, je ne me le pardonnerai pas, mais c'était la même chose pour Pimlyks : si je ne venais pas, elle irait quand même au Q.G., et, même si elle avait un bon niveau, seule contre des membres d'une guilde formée de peu de personnes, elle se ferait tuer... De plus, dans les deux cas, je mettrais leurs vies en danger, si mon Wakfu s'évaporait comme la dernière fois, c'en serait fini de moi, et ils seraient tous désavantagés par leurs émotions ou par leur nombre réduit. J'étais complètement inutile... Je sortis pour marcher un peu, souvent, cela m'aidait à réfléchir. C'est alors que je découvris un endroit paisible, pas si loin de l'Auberge, désert et plutôt joli, un lieu parfait pour m'asseoir tranquillement, sans être gêné pendant que je pensais. Soudain, en repensant à Dilifarice, la peluche achetée me revint en mémoire ! J'ouvris mon inventaire et pris le doudou oublié. Il commença à parler avec une voix aiguë et leva sa main, comme pour un "coucou" :

Chakter
: Chalut ! Chuis Chakter, cha va ?

Cocoche : Euh... une peluche qui... parle ? C'est pour ça qu'il voulait le donner, ce vendeur !

Chakter : Qu'est-che que tu racontes ? Qui m'a vendu ?! Je vais lui monter de quel coton je chuis rempli !

Cocoche : Oh, laisse tomber, c'n'est rien...

Chakter : Y a quelqu'un qui nous regarde ?

Après avoir tourner ma tête dans tous les sens pour vérifier, je lui répondis :

Cocoche
: Personne... je crois.

Chakter : Je chais pas pourquoi je t'ai demandé cha en fait. Ah oui ! Tu te demandes peut-être pourquoi tu perds ton Wakfu ?

Cocoche : Oui ! J'aimerai vraiment le savoir... si tu me poses cette question, c'est que tu en connais la réponse, non ?

Chakter : Bah euh, ch'est moi qui t'en abchorbe.

Cocoche : Mais... alors... cette faible endurance que j'avais depuis un moment... mais surtout... ce jour de retard pour arriver jusqu'ici...

Pris de colère, je serrai Chakter et invoqua un couteau de pierre, l'air menaçant...

Chakter
: Qu... qu'est-che qui te prend ? Qu'est-che que j'ai fait ? Je veux pas mourir !

Cocoche : Pourquoi m'avoir absorber du Wakfu ?!

Chakter : Bah... ch'était notre pacte... n... nion ?

Cocoche : Je n'ai jamais conclu de pacte ou je ne sais quoi... n'essaye pas de me mentir...

Chakter : De toutes fachons, tu pourras pas me déchirer, dans notre pacte, ch'est écrit que tu n'as pas le droit !

Cocoche : Voyons voir, si ce pacte existe vraiment...

Sur le point de le trancher, je fus arrêté net dans mon mouvement. C'est à ce moment que je vis une chaîne de Wakfu à mes deux poignets reliée à Chakter. Tout s'expliquait : La sensation étrange que je ressentis à la sortie de Dilifarice n'était pas le fruit de mon imagination, j'étais bel et bien enchaîné...

Chakter
: Whouah ! J'ai eu une de ches frouches...

Cocoche : Mais... comment se fait-il que je sois pacté avec toi, alors que je n'ai rien demandé ?! Et, je peux me dépacter ?

Chakter : Quelqu'un... quelqu'un en qui tu as une énorme confianche m'a confié à toi ! Et non pour l'inchtant, tu peux pas te dépacter, il faut attendre au moins un mois !

Cocoche : Qui ?

Chakter : Je peux pas te le dire, ch'est un checret !

Cocoche : Rho, toujours de l'anonyme ! Mais, ça n'explique pas comment je suis pacté avec toi : Normalement, un pacte se fait avec le consentement des deux "personnes", je peux bien croire que t'ais accepté puisque tu me parles d'une personne que tu dois connaître, mais moi, je n'ai jamais été au courant de quoique ce soit ! Je crois savoir qu'il faut faire un espèce de rituel ou quelque chose comme ça non ?

Chakter : Non ! Y a pas de rituel : Le pacte che fait au toucher ! Ton conchentement, je l'ai avec la confiance que tu lies avec la personne dont je t'ai parlé ! Elle était d'accord, alors toi auchi !

Cocoche : Quoi ?! C'est une façon de pacter vraiment bizarre... Enfin bref... Mais... Pourquoi as-tu absorbé mon Wakfu entièrement d'un coup à l'entrée de Dilifarice ? Explique-moi au moins ça, ou même en gros ce qu'il y a écrit dans le pacte !

Chakter : Dans le pacte, y a écrit qu'en une chemaine, je devais abchorber au minimum la quantité de deux fois ton Wakfu maximum ! Et que je peux t'en transférer autant aussi, mais que un jour après l'abchorpchion. Ch'est la loi du Tranchfert et de l'Extracchion !

Cocoche : Ah... d'accord... mais, t'es capable d'autre chose sinon ? Et ton "accent", tu ne pourrais pas l'enlever ?

Chakter : Pour l'inchtant, non, car je chuis au plus bas niveau de puichanche, mais plus le temps pachera, plus je cherai fort, et j'aurai d'autres pouvoirs ! Et quel acchent ???

Cocoche : "Ch" à la place de "ss".

Chakter : Je chais pas, j'echaye : Là, ch'est bon ?

Cocoche : Non... bon, tant pis. Mais, j'ai une question... puis-je contrôler la quantité et le moment de l'extraction et du transfert ?

Chakter : Non, mais moi, oui ! T'as qu'à me dire le pourchentage et le moment où je le fais, puis hop' ! J'ai l'heure intégrée dans mon chychtème !

Cocoche : Hmm... bon, ok. Je te remets dans mon sac. Il est quelle heure ? Et euh, tu as encore de mon Wakfu en toi ?

Chakter : Ok ! Il est euh, 13h07. Et j'ai encore 60% de Wakfu !

Après l'avoir rangé, je courus le plus vite possible, j'étais encore en retard... mais cette fois-ci, pour de vrai ! Au point de rendez-vous, il n'y avait plus personne... Pimlyks avait dû déjà être en route... il n'y avait pas de temps à perdre : Je devais la rattraper, et éviter le pire !

Voilà, voilà, j'espère que c'était correct. (Je vais pas en rajouter plus, sinon je vais m'auto-com' et c'est pas cool. ._.) Bref, à la prochaine !


Dernière édition par cocotte (Cocoche) le Dim 13 Oct 2013 - 19:07, édité 1 fois
avatar
Paladin Dragon
Paladin Dragon
Age : 18
Messages : 824
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Chambre n° 14 : Cocoche

le Sam 12 Oct 2013 - 19:58
I LOVE YU CHAKTER !

x)

______________________________________________

"Sup', buddo ?"
avatar
L'Etoile Perdue
L'Etoile Perdue
Messages : 1300
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Chambre n° 14 : Cocoche

le Sam 12 Oct 2013 - 21:48
xD l'idée de la peluche c'est extra! Bien joué! Very Happy
avatar
Miss Survivors 2014
Miss Survivors 2014
Age : 18
Messages : 133
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Chambre n° 14 : Cocoche

le Ven 18 Oct 2013 - 16:04
Bonjour.

J'espère que tu ne continueras pas à "t'auto-commenter", car, sans vouloir t'offenser, tu as tort : ton histoire est vraiment bien, la présentation aussi, tout simplement c'est très bien ! Je ne vois pas trop quoi ajouter. Bonne continuation. ^^
avatar
L'Obsidienne Argentée
L'Obsidienne Argentée
Age : 18
Messages : 2141
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Chambre n° 14 : Cocoche

le Dim 20 Oct 2013 - 21:03
Merci. Very Happy (Bien sûr que ça m'offense pas !) ("I LOVE YU CHAKTER !" Why ? Surprised) Bref, allez, BL !

Chapitre 10 : Slarotia

Je regrettais à présent d'avoir accepter cette peluche... aurai-je dû refuser, voyant l'étrange réaction du vendeur ? Je me disais bien qu'il fallait avancer, ne pas se laisser abattre par un passé inchangeable... mais, je ne pouvais m'empêcher d'imaginer cet autre futur, où j'aurai été présent quand il le fallait... Mais, ce qui me tracassait le plus, c'était cette personne qui avait pacté pour moi ! Comment était-ce possible ? Quelqu'un en qui j'avais une entière confiance, qui est-ce que ça pouvait être ? Je devais me concentrer sur la course, je ne voulais plus venir trop tard à la rescousse de mes amis ! J'atteignai peu à peu la sortie de la ville où s'était hébergée Pimlyks. J'activais mon Accélération dès que cela m'était possible. À mi-chemin entre la ville et la montagne, je vis une petite éliatrope vêtue d'un chapeau et d'un haut verts et d'une jupe noire, en voyant ses cheveux roux, je pouvais être sûr que c'était elle !

Cocoche
: Pimlyks ! Attends !

Elle se retourna, puis me dit :

Pimlyks
: J'ai failli croire que tu n'allais pas venir...

Cocoche : Disons que j'ai dû régler un petit problème, enfin bref...

Pimlyks : Bon, puisque t'es là, j'ai un plan tout trouver pour les infiltrer ! J'avais en plus fait un stratagème pour moi seule... mais bon, t'es toujours là pour tout gâcher !

Cocoche : Hmm... c'est ça... bref, donc le plan ?

Pimlyks : Je vais te ligoter et te traîner jusqu'au meneur, quand on sera devant eux, je te libère et c'est parti ! On fera comme la dernière fois, ou en fonction de leurs différents pouvoirs.

Cocoche : Euh... t'es sûre que ça fonctionnera ? Et si les trois Heading les avaient avertis que tu étais mon alliée ?

Pimlyks : Ne t'inquiète pas, je ferai la comédie, toi aussi, tu devras le faire.

Cocoche : Je ne sais pas... mais s'ils découvrent quand même ?

Pimlyks : Je te libérai juste plus tôt.

Cocoche : Pourquoi ne pas foncer dans le tas ? Ils sont peu nombreux non ?

Pimlyks : Oui c'est vrai, mais si l'on fonce, ils auront le temps de s'enfuir... mieux vaut les prendre tous ensemble, sinon, on ne pourra plus les rattraper et ils continueront leurs crimes.

Cocoche : Si tu le dis... Bon, ne perdons pas plus de temps, on y va !

Au pied de la montagne, il y avait bien un trou dans la paroi, assez grand pour faire entrer quelqu'un. Pimlyks m'attacha et nous nous enfonçames dans l'obscurité de la grotte.

Pimlyks
: J'ai avec moi un membre de la guilde Survivors. Laissez-moi entrer.

À l'aide de son doigt, la fille en face de nous éclaira l'endroit, et nous conduisit jusqu'à une grande salle, où se trouvait quatre autres personnes : un éliatrope qui m'était inconnu et les trois déjà combattus ! Nous avions de la chance, nous connaissions déjà la capacité de trois d'entre eux.

Pimlyks
: Dupoko... tu es devenu meneur de la guilde Heading à ce que je vois.

Dupoko : Ça faisait longtemps... oui en effet, j'ai dû travailler dur, tu sais ! Qu'est-ce qui t'amène ici ?

Pimlyks : J'ai réussi à le capturer... comme demandé.

Cocoche : "Comme demandé" ?! Qu'est-ce que ça signifie ?

Dupoko : Ah ! C'est donc lui le fameux voleur ? Il correspond à la description en tout cas.

Pimlyks : Oui.

Cocoche : Pim'... tu étais donc une membre de...

Pimlyks : De Slarotia, et mon ordre de mission était de te capturer. La guilde Heading est une guilde alliée à notre organisation.

Birgo : Et elle nous a gentillement libérés en plus.

Cocoche : Et cette histoire de délivrance ? Ce n'était que du vent ?!

Pimlyks : Cocoche... je suis désolée mais... je ne pouvais pas faire autrement que de te mentir sur toute la ligne...

Voilà ! Bon, prévisible, je sais. Bref, à la prochaine !


Dernière édition par cocotte (Cocoche) le Lun 21 Oct 2013 - 19:28, édité 1 fois

______________________________________________

Merci à Sayu' pour ma magnifique image de profil ! :3

Lexique de Cocoche (LC) :
MPNRD : Message pour ne rien dire.
PMN : Premier Méchanul (Iso).
#*numéro*QPA : *numéro*ième question à poser absolument.
BJCV : Bonnes journée, continuation, vie, etc.

La liste va s'aggrandir. Pour votre plus grand bonheur (ce qui serait bizarre) ou malheur (bizarre également...). Smile
avatar
L'Etoile Perdue
L'Etoile Perdue
Messages : 1300
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Chambre n° 14 : Cocoche

le Lun 21 Oct 2013 - 11:22
Ah la... la... la garce!! (j'ai eu du mal à sortir un truc pas trop grossier x) )
Ecris vite la suite! Je veux absolument savoir comment tu te sortiras de là!! ^^


Dernière édition par Lopa le Lun 21 Oct 2013 - 11:34, édité 1 fois
Contenu sponsorisé

Re: Chambre n° 14 : Cocoche

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum