Survivors
Bienvenue sur le Forum des Survivors !

Inscrivez-vous ou connectez-vous afin de pouvoir délirer à nos côtés ! N'hésitez pas à poster !

Notre équipe de modérateurs vous invite d'aller faire un tour dans les Chambres et de profiter des Fan-Fictions que les membres écrivent !
Vous pouvez postuler au groupe des filles OU des garçons afin d'avoir accès aux sujets spéciaux.
Afin de discuter de tout et n'importe quoi nous vous conseillons d'aller dans la Taverne et si vous voulez participer à des jeux du forum dirigez-vous plutôt vers l'Arène !

Merci, et bonne visite à vous !


Partagez
Aller en bas
avatar
L'Obsidienne Argentée
L'Obsidienne Argentée
Age : 18
Messages : 2141
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Chambre n° 14 : Cocoche

le Mer 25 Déc 2013 - 23:01
Bon, comme vous avez pu le remarquer, mon histoire n'a pas avancé depuis un bon mois maintenant ! Je compte prendre une bonne pause sur celle-ci car, malheureusement, manque de motivation mais surtout très grand manque d'inspiration pour la suite ! De plus, en ce moment, j'essaye d'élaborer un scénario qui n'a complètement rien à voir avec ma chambre en plus de me tenir pas mal à coeur et je suis plutôt plus inspiré que pour la chambre (sans dire pour autant que ma chambre ne me tiens pas à coeur !). Et si vous voulez, si mon "projet" abouti, je vous en ferais part ! Wink Donc, bah je m'excuse pour cette pause, et à la prochaine !

______________________________________________

Merci à Sayu' pour ma magnifique image de profil ! :3

Lexique de Cocoche (LC) :
MPNRD : Message pour ne rien dire.
PMN : Premier Méchanul (Iso).
#*numéro*QPA : *numéro*ième question à poser absolument.
BJCV : Bonnes journée, continuation, vie, etc.

La liste va s'aggrandir. Pour votre plus grand bonheur (ce qui serait bizarre) ou malheur (bizarre également...). Smile
avatar
☼ Le Forgeur d'Esprit ☼
☼ Le Forgeur d'Esprit ☼
Age : 23
Messages : 2451
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.quisontmesamis.com/quizz/h1054305

Cadeau d'anniversaire

le Dim 11 Mar 2018 - 0:33
Salut Cocoche ! Alors voilà, cette année je voulais te faire un cadeau pour ton anniversaire, histoire de marquer tes 18 ans et aussi pour te remercier pour tout ce que tu as fait pour le forum durant ces années ! Je savais pas trop où te poster ton cadeau car Whatsapp ne me semblait pas pratique et que ça ne collait pas avec le sujet des anniversaires, c'est un peu trop long. Alors j'ai opté pour l'offrir à la source de toutes les choses du forum: les chambres de l'auberge. Je t'apporte donc ton cadeau directement jusqu'à ta chambre, j'espère que ça te plaira, il s'agit bien évidemment d'une petite histoire inédite où ton perso est le héro principal ! Bonne lecture ! Smile


Un étrange anniversaire

*Le réveil sonne tôt aujourd’hui. Cocoche a prévu d’aller dessiner le levé du Soleil pour son anniversaire. Il éteint la sonnerie en ronchonnant un peu puis se redresse et se frotte les yeux. Après avoir baillé et s’être étiré les bras, il tapote Chakter qui dort encore comme un bébé dans son petit lit miniature posé sur la table de nuit. Il fait exactement comme vient de faire Cocoche, ce qui le fait sourire malgré qu’il soit encore à moitié endormi. « Prenons une bonne douche, ça nous réveillera » se dit Cocoche, alors aussitôt pensé aussitôt fait. Après une rapide douche bien chaude qui a bien faillit l’ébouillanter, Cocoche se sèche les cheveux comme un bourrin en se regardant dans la glace de sa salle de bain privée, alors que Chakter se passe un peu d’eau sur la figure pour nettoyer le tissu qui lui sert de corps. Cocoche et Chakter se regardent et plissent les yeux.*

« Tu crois que les autres vont penser à mon anniversaire ? » Demande alors Cocoche à son ami peluche.

« - Bien sûr qu’ils vont y penser, ce sont tes amis voyons ! » Répond Chakter.

*Cocoche est alors rassuré et a un petit sourire aux lèvres quand il s’habille. Mais c’est alors que la journée prend une tournure inattendue pour notre cher éliatrope … En effet, Emma l’aubergiste, débarque en trombe, oubliant comme à son habitude de frapper à la porte.*

« Hé Cocoche ! T’es réveillé ?! Tant mieux ! Va prendre la serpillère et nettoie le couloir ! J’en ai marre de tout faire ici ! » Balance la jeune femme.

*Cocoche est surpris et sursaute, il commence à trembler en voyant Emma. Par un instinct étrange il tente de cacher son torse nu, comme s’il y avait quelque chose qui pouvait outrer la jeune aubergiste. Mais le jeune garçon se dit alors « Oh non, pas elle ! Pourquoi aujourd’hui ? Elle a oublié mon anniversaire ? Je ne vais quand même pas faire le ménage maintenant ! ». Mais aucun mot ne sort de sa bouche, il balbutie quelque chose d’incompréhensible. Ses yeux restent braqués sur la nouvelle coiffure de la tenancière qui est cette fois-ci brune avec une multitude de mèches rouges, ce qui fait ressortir son côté machiavélique, surtout qu’elle a opté pour son uniforme rouge-noir-blanc qui fait serveuse des enfers …  Mais Emma continue, semblant faire peu attention à Cocoche mais plus au mobilier et à l’allure de la chambre.*

« Non mais c’est quoi ce bordel ? Tu me feras le plaisir de ranger ta chambre ! Ce n’est pas à moi d’aller chercher tes chaussettes sales sous ton lit ! Tu t’organises avec Chakter pour faire tout ça ! » Peste t’elle.

*Chakter, debout penché sur le bord du lit, regarde le sol puis Cocoche en haussant les épaules et en levant les bras, un peu dépité par cette dure vérité que vient de cibler Emma. Cocoche balbutie encore, mais cette fois-ci de manière un peu plus audible.*

« Je … Buh … D’accord mais je … Je peux finir de m’habiller avant ? … » Dit-il, tremblant de tout son corps de peur de se prendre un coup de poêle ou de rouleau à pâtisserie.

*La jeune femme le regarde alors de manière plus attentive, de la tête aux pieds, et réalise enfin qu’il n’a que son pantalon sur lui. Elle acquiesce avec sa gentillesse habituelle.*

«Vas-y mais grouille toi ! » Conclue Emma avant de sortir de la pièce, claquant la porte en sortant comme à son habitude.

*Cocoche souffle puis regarde Chakter. Ils décident de faire avec et de prendre sur eux, même si aujourd’hui c’est l’anniversaire de Cocoche, ils peuvent faire un petit effort pour faire plaisir à Emma, ou du moins éviter qu’elle ne les brutalise. Le jeune garçon finit de s’habiller et s’organise avec Chakter : pendant que la peluche s’occupera de ranger la chambre, Cocoche passera la serpillière dans le couloir. Après avoir fait tomber toutes les affaires du placard à balais, s’être brûlé avec l’eau chaude qu’il verse dans le seau, s’être mit du produit dans les yeux, et avoir éternué si fort qu’il a renversé un seau d’eau … Cocoche commence enfin à passer la serpillière dans le couloir. Ce dernier n’est pas trop sale, mais vraiment fait en longueur, et comme il est tôt Cocoche s’ennuie un peu car personne n’est là pour discuter. En même temps, il vaut peut-être mieux ainsi, sinon il mettrait sûrement trop de temps pour la diabolique Emma. Les gens se réveillent petit à petit, une des premières debout est Catia, elle sort de sa chambre et sourit à Cocoche sans lui dire un mot, un livre à la main. Elle a l’habitude de commencer la journée en lisant sur la terrasse avec le chant des oiseaux. Cocoche est surprit que la jeune femme ait oublié son anniversaire, elle qui est d’habitude des plus exigeantes avec elle-même sur ces choses là. Mais bon, Cocoche continue sa tâche comme si de rien n’était. C’est alors au tour d’Elixia de sortir de sa chambre, déjà en tenue de sport, elle compte sûrement aller s’entrainer. Elle donne une petite tape amicale sur l’épaule du jeune garçon en passant à côté de lui, mais ne dit rien non plus. Étrange, les deux filles les plus sérieuses n’ont rien dit ? « Buh, ce n’est pas grave» pense Cocoche, pas très rancunier. Okhenia déboule dans le couloir et se laisse glisser sur la partie nettoyée encore mouillée, marquant le sol avec une grande trace de ses chaussons ! Tout est à refaire pour Cocoche, qui lui adresse tout de même un salut de la main et un sourire crispé quand il la voit aller dans la salle de bain commune réservée aux filles. C’est alors en entendant la voix d’Okhenia que Cocoche continue. En effet, la jeune fille a pour habitude de chanter sous la douche, ce qui n’est pas pour le bonheur de tout le monde, qui est alors forcément réveillé par les petits cris stridents de la fofolle de la guilde. Sabris sort de sa chambre, les cheveux en pétard et la gueule enfarinée. Il passe à côté de Cocoche en marchant comme un zombie, adressant un simple « Yo » en guise de salut. Cocoche comprend très bien qu’il soit pas encore assez réveillé pour penser à lui souhaiter son anniversaire.
Alors que Cocoche vient tout juste de nettoyer la trace d’Okhenia sur le sol, cette dernière sort de la salle de bain, les cheveux encore tout dégoulinants et met des gouttes d’eau partout sur son passage ! Il y a pas à dire, c’est toujours spécial avec elle.
Chakter sort de la chambre, il a enfin terminé de tout ranger. Il a mit un peu de temps car sa petite taille ne lui permet pas de porter plus d’un vêtement à la fois, et il y en avait vraiment plus que ça qui traînaient par terre, sans parler des dessins et des crayons qui jonchaient le parquet. Aussitôt sorti que la petite peluche attrape une éponge, qui fait presque sa taille, et commence à aider Cocoche qui est content de ne plus être seul. Alors que Cocoche a presque terminé et est vers les escaliers centraux de l’auberge, Sayukii descend des étages, un dessin sous le bras. Elle aperçoit Cocoche et le salut avec beaucoup d’enthousiasme. Le jeune garçon se dit « Enfin une qui va y penser ! En plus elle est toute gentille, elle m’a fait un dessin comme cadeau ! ». Et bien non, toujours pas, Sayukii s’en va dans la partie taverne, son dessin toujours sous le bras, sans avoir rien dit au sujet de l’anniversaire du jeune éliatrope.*

« Quoi ? Même Sayukii a oublié ? » S’étonne Cocoche.

*Il se tourne vers Chakter puis lui demande, faisant des gros yeux d’étonnement.*

« On s’est trompé de jour tu crois ? On n’est pas le 11 mars ? » Demande alors Cocoche à son ami qui lui répond en haussant les épaules, tout aussi étonné que lui.

*C’est alors qu’Iso sort de sa chambre, une carte du continent sous les yeux. Cocoche en profite alors pour lui demander.*

« Huh, Iso ? On est quel jour aujourd’hui ? » Dit Cocoche, un peu honteux de ne pas connaitre la date.

« - Quel jour on est ? Le dimanche 11 mars, pourquoi ça ? » Répond Iso, souriant, certain de sa réponse.

«-  Buh euh … Pour rien … » Termine Cocoche, voyant que lui non plus ne semble pas se souvenir qu’il s’agit de son anniversaire.

*Cocoche regarde Iso descendre à son tour. Le jeune éliatrope est vraiment troublé. Il s’agit pourtant du bon jour ! Et il le leur a dit, c’est même marqué sur le calendrier de la guilde, à côté du panneau de la taverne ! Enfin, il se dit que peut-être que quelqu’un a affiché un tract devant la date sans faire exprès, ça ne serait pas la première fois que Taftaf poserait ses tracts de concert au mauvais endroit … Mais Cocoche sort d’un coup de ses pensées, ne pouvant pas louper l’appel cinglant du diable personnifié.*

« COCOOOOOOOCHEUH ! » Hurle Emma à travers l’auberge.

*Cocoche sursaute à l’appel de son nom, il bascule sur le seau d’eau et glisse dans l’escalier, descendant alors les marches en roulant sur son flanc. Le jeune éliatrope finit avec le seau sur la tête et une sacrée bosse sur le front, sans parler qu’il a mal aux fesses. Mais le pauvre n’a pas le temps de se remettre de ses émotions qu’Emma déboule, sortant de sa cuisine dans son petit tablier blanc à sa taille et une arme de destruction massive à la main : une casserole.*

« Bon Cocoche, tu te grouilles oui ? Viens m’aider en cuisine, il me faut un commis ! » Ordonne la jeune femme, les mains sur les hanches et les sourcils froncés.

« - Buh … Je … J’ai déjà nettoyé le couloir … » Tremble Cocoche, soulevant le seau sur sa tête pour voir tout en essayant de se cacher un peu quand même.

«  - Et alors ? On me remercie moi quand je passe la serpillère ? Non. Ben alors ne t’attend pas à un bon point parce que tu as fait ta part de travail ! Et puis il y a personne d’autre donc c’est toi qui viens ! » Sermonne t’elle en indiquant la taverne du doigt, mystérieusement vide d’un coup car tout le monde se cache sous les tables ou derrière les piliers porteurs.

*Cocoche est alors forcé d’aller en cuisine. En passant il regarde le panneau de la taverne.  Il voit parfaitement le calendrier à côté et une énorme marque rouge sur le 11 mars pour signaler son anniversaire ! Comment les gens ont pu passer à côté ? On le voit de l’autre bout de la salle ! Mais le pauvre Cocoche n’a pas le temps de réfléchir, Emma lui enfile de force une charlotte de pâtisserie sur la tête et lui jette un tablier. Le jeune garçon n’attend pas, il le met et Chakter fait de même, prenant un petit tablier à sa toute petite taille puis prenant une pose de soldat qui fait le salut militaire à Emma. Et il n’est pas loin de la réalité, Emma énumère tout un tas de pâtisseries et de plats à faire comme ordonnerait un haut gradé dans une caserne de soldat. Cocoche se retrouve à devoir faire des biscuits et Chakter doit touiller une crème anglaise. Mais le jeune éliatrope est maladroit … En prenant une plaque de four pour les biscuits, il fait tomber tout un tas d’ustensiles qu’il s’empresse de ranger comme il peut en faisant un bruit monstre sous le coup de la précipitation, ayant peur des représailles d’Emma qu’il entend déjà rouspéter à l’autre côté de la cuisine. Le garçon souffle, mais trop tôt. En effet, en soulevant un sac de farine il se prend les pieds sur une louche qu’il n’avait pas vu en rangeant les autres et il lâche le sac. Un immense nuage blanc recouvre la pièce. Cocoche qui tousse à plein poumons est alors recouvert de farine de la tête aux pieds. Chakter le regarde et hausse les épaules de dépit, le petit malin n’a rien reçu sur lui car il a pu se mettre à couvert sous une casserole. Mais voilà, Emma, attirée par le bazar, arrive à l’endroit de la pièce où Cocoche se trouve. Elle devient folle de rage en voyant l’état de sa cuisine. Son visage est rouge vif comme une tomate et ses yeux foudroie le jeune éliatrope. Elle saisit la poêle de Chakter et commence à la remuer partout en l’air, cherchant à frapper Cocoche qui court partout dans la cuisine, dessinant des ronds dans la farine déposée sur le carrelage de la cuisine.*

« Noooooon ! Ne me frappe pas, pitié !!! » Supplie-t-il.

« - VOUAAAR ! Je vais te cuisiner moi pour t’apprendre à dégueulasser ma cuisine !! » Hurle Emma dans la pièce.

*Alors que Chakter s’accroche comme il peut au bord de la casserole qui tournoie au dessus de la tête de la jeune aubergiste, Cocoche continue un long moment à courir avant de glisser et de se ramasser par terre. Mais heureusement pour lui, il n’a pas le temps d’avoir mal à cause du carrelage qu’il se prend un énorme coup de poêle derrière le crâne, ce qui lui vaut d’avoir une grosse bosse et de voir des étoiles tournoyer autour de sa tête.*

« Bon, tu nettoie tout puis tu fais les biscuits ! » Ordonne Emma en retournant dans son coin de la pièce, soufflant de colère.

*Cocoche est sonné un moment, gisant au sol au milieu de la farine tandis que Chakter titube devant lui, ayant la tête qui tourne de son passage dans les airs … « Quelle journée » se dit Cocoche. Obligé de faire le ménage, des gâteaux et aucune petite pensée pour lui de la part de ses amis. Il s’occupe alors de sa tâche avec concentration, tel un artiste il prend son temps en découpant des petits personnages dans la pâte des cookies qu’il prépare. Après un long moment derrière les fourneaux et quelques gaffes plus tard, Cocoche sort enfin de la cuisine, vivant mais épuisé de sa journée avec Emma. Quand il passe la porte derrière le bar, une surprise l’attend : tous les membres de la guilde l’attendent dans la taverne. Ils tiennent tous une grande banderole  qu’ils lisent tous ensemble comme un cri de ralliement dès qu’ils voient la tête étonnée de leur ami.*

« Joyeux Anniversaire Cocoche ! » Entonnent tous ensemble les membres de la guilde.

*Ils viennent alors tous tour à tour auprès de Cocoche et lui offrent des cadeaux. Le jeune garçon se retrouve les bras totalement chargés de dessins et de boites de crayons de couleur. On lui offre aussi des brassards de protection, des vêtements de sport, un livre sur la culture générale, une poêle en argent, une boite de chocolat à moitié entamée - car Okhenia a dû vouloir y goûter -,  des capotes - car Taftaf trouve que c’est le cadeau indispensable pour ceux qui fêtent leurs 18 ans -, et tout un tas d’autres objets plus troublants les uns que les autres. Tout cela fait plaisir au pauvre garçon qui s’était vraiment résigné de croire que tout le monde l’avait oublié, mais au final il se retrouve avec tous ses amis à passer une bonne soirée. Il est à un moment forcé de danser sur une table et de chanter une chanson qu’il trouve débile, qui parle d’une jeune fille aux cheveux blonds qui veut faire un tour tout au bout du ciel sur le dos d’un grand oiseau. Et après qu’ils aient tous dégustés un immense gâteau réalisé par Emma, Cocoche a sa dernière surprise : un grand bouclier offert par le village des protecteurs qui n’est autre qu’une des reliques sacrée du village, spécialement conçue pour quelqu’un utilisant l’élément roche. Le bouclier est très particulier car il est rond mais il peut se diviser en deux parties. La fête continuera toute la nuit dans la joie et la bonne humeur, laissant Cocoche plein d’émotions et de souvenirs qu’il pourra dessiner sur papier les jours suivants …*

Joyeux Anniversaire Cocoche !

Bon, j'ai été un peu taquin et malicieux, je sais que tu comprendras les quelques petites boutades ;p Je sais également que tu préfères les choses sombres mais bon j'ai opté pour du rigolo et du mignon car c'est pour ton anniversaire, le but est pas de faire pleurer, mais juste de te taquiner en essayant de te faire plaisir !

Allez, bonne journée ! Very Happy

______________________________________________

Même quand le ciel est sombre et le moral au plus bas, le Soleil continue de briller au dessus des nuages et il finira par rejaillir et nous éclairer de sa douce lumière.
Nombres de "passes à 7" réussies:
Jaunes : 13 / 3 : Rouges

Bleus : 11 / 1 : Oranges

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum